Le réseau international des CoEN

Le réseau international des CoEN

Les centres d’excellence sur les maladies neurodégénératives français viennent d’une initiative internationale “CoEN” (pour Centre Of Excellence in Neurodegeneration) mise en place afin de répondre aux défis sociétaux et de santé posés par les maladies neurodégénératives à nos sociétés.

Ce réseau CoEN se base sur un accord en juin 2010 entre l’institut de recherche en santé du Canada (CIHR), le centre allemand sur les maladies neurodégénératives (DZNE) et le conseil de la recherche médicale britannique (MRC). Cette initiative a ensuite  été rejointe par l’institut de Biotechnologie des Flandres (VIB, Belgique), le conseil de la recherche médicale (HRB)/ Fondation des Sciences d’Ireland (SFI) et le ministère de la santé italien (MDS) en octobre 2011. L’institut de la santé Carlos III (Espagne) et le ministère de l’éducation, des sciences, de la recherche et du sport Slovaque ont rejoint l’initiative en octobre 2012 puis l’Agence National de la Recherche (ANR, France) en 2015.

Le but de l’initiative est de créer des activités de recherche collaboratives dans la thématique des pathologies neurodégénératives en favorisant l’excellence, la masse critique et l’internationalité des projets. Les actions du réseau CoEN sont coordonnés aux activités plus larges de l’initiative européenne JPND Research(pour Joint Plan on Neurodegenerative Diseases).

L’outil principal utilisé dans le réseau des CoENs est l’organisation d’Appel à Projets permettant d’orienter la stratégie scientifique des centres vers des thématiques phare. Quatre appels à projets ont été organisés : un premier pour les études pilotes (2011) puis trois appels à projets « PATHFINDER I, II et III » en 2013, 2015 et 2017 cherchant à identifier de nouveaux mécanismes pathologiques et ainsi de nouvelles stratégies thérapeutiques contre les maladies neurodégénératives.

Les centres d’excellence français : une mesure du plan des maladies neurodégénératives (PMND) 2014-2019

Après trois plans successifs consacrés à la maladie d’Alzheimer, un plan sur les maladies  neurodégénératives (PMND) 2014-2019 a été annoncé par le gouvernement en novembre 2014. Ce plan a pour objectif de faire tomber les barrières entres les différentes maladies neurodégénératives et encourage une recherche multidisciplinaire sur celles-ci. La partie recherche du plan se décline en deux objectifs : 1) stimuler, organiser, et optimiser la recherche sur les MND en France ; 2) mieux comprendre les maladies neurodégénératives afin de prévenir leur apparition et les traiter. La coordination de la partie Recherche a été confiée à un comité de pilotage présidé par l’TMO Neurosciences, Sciences cognitives, Neurologie, Psychiatrie.

Parmi les 26 mesures de la partie recherche, la mesure 62 visait à identifier 5 à 7 centres d’excellence dans le domaine des MND. C’est pourquoi, un appel à candidature a été organiser en 2015 afin d’identifier ces centres d’excellences. Les critères de sélection étaient :

  1. Intégrer tous les domaines de la recherche sur les maladies neurodégénératives de la recherche fondamentale aux sciences sociales : recherche en neurobiologie, recherche translationnelle, recherche clinique, recherche sur les activités de soins (efficacité des soins, économie de la santé, éthique, sciences sociales, psychologie, ….), recherche en épidémiologie.
  2. Inclure les trois principales maladies neurodégénératives concernées par le plan (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, sclérose en plaques).
  3. Créer une synergie entre ces domaines de recherche et ces maladies pour assurer une masse critique de chercheurs capables de rivaliser avec les centres de recherche internationaux.
  4. Encourager les échanges avec les usagers, les associations de patients et les familles aux niveaux local et national.
  5. Inclure les différentes tutelles hospitalières, universitaires et de recherche (membres Aviesan), les infrastructures (CIC, CET, DHU, FHU …), les laboratoires précliniques, les centres épidémiologiques et toutes les autres infrastructures pertinentes dans le périmètre d’une communauté urbaine.

Au terme du processus de sélection, 7 centres d’excellence ont été choisis mi 2015:

  • Bordeaux : BIND, Bordeau Initiative for Neurodegenerative Disease, Université Bordeaux
  • Grenoble : GREEN, Grenoble Excellence in Neurodegeneration, Université Grenoble-Alpes
  • Lille : LICEND, Lille Centre of Excellence for Neurodegenerative Disease, Université de Lille
  • Aix-Marseille: DHUNE-CE / DHUNE, Université Aix-Marseille
  • Montpellier : CoEN Médecine personnalisée et biomarqueurs pour les maladies neuro-dégénératives, CHU de Montpellier
  • Paris : INSERM, Centre Salpêtrière de recherche translationnelle sur les troubles neurodégénératifs
  • Toulouse : NeuroToul, centre neuro-dégénératif, CHU de Toulouse

AGENDA

  1. Conférence Grand Public “Sommeil et Cognition” – DIU MA2

    15 novembre- 19 h 00 min / 20 h 00 min
  2. Symposium FHU VasCog

    22 novembre- 13 h 30 min / 19 h 00 min
  3. Conférence grand public “Diabète et mémoire”

    22 novembre- 18 h 00 min / 19 h 00 min

DERNIÈRES ACTUALITÉS

DERNIÈRES PUBLICATIONS