LiCEND Summer School 2019

LiCEND Summer School 2019: Experimental Models for Neurodegenerative Diseases: From Cells to Model Organisms
02-05 juillet 2019 - Lille

Candidatures ouvertes jusqu’au 26/06/2019
Frais d’inscription augmentés après le 30/04/2019

Nombre limité de places: 60

Présentation générale

L’objectif de la LiCEND Summer School 2019 est de présenter un large panel de modèles expérimentaux et d’applications technologiques dédié à l’étude des maladies neurodégénératives.

La LiCEND Summer School 2019 s’appuie sur l’expertise et les compétences de chercheurs Lillois  ainsi que de chercheurs français et étrangers talentueux. La réunion de ces experts, afin de proposer une offre pédagogique attrayante et originale, est rendue possible par l’action du LiCEND, satisfaisant ainsi une de ses principales missions : la formation des (futurs) acteurs de la recherche française dans le domaine des maladies neurodégénératives.

Objectif: Présenter un large panel de modèles expérimentaux et d’applications technologiques dédié à l’étude des maladies neurodégénératives.

Actuellement, différents modèles expérimentaux sont utilisés pour étudier les mécanismes neurodégénératifs et processus associés tels que le vieillissement, et aborder une grande variété de paramètres : facteurs génétiques et environnementaux,  impact du métabolisme, liens avec le système immunitaire, mécanismes cellulaires et moléculaires, screening de molécules, évaluation de stratégies thérapeutiques, etc… Il est fondamental d’avoir cette notion en tête et de savoir vers quel(s) modèle(s) s’orienter en fonction des besoins et limites de chaque projet de recherche (pertinence scientifique, outils et technologie disponibles, coût, etc).

La Summer School 2019 “Experimental approaches to study neurodegenerative disorders in biology: from the cell dish to the model organisms” vise à donner aux étudiants ainsi qu’aux professionnels, une vue d’ensemble des modèles expérimentaux de neurodégénération avec leurs avantages et leurs limites respectives.

Dans l’esprit d’ouvrir la formation aux participants internationaux, l’ensemble de la formation sera assurée en anglais.

La majorité des sessions s’articuleront autour d’un modèle expérimental avec 2 à 4 interventions par session effectuées par des experts reconnus. La règle des 3R a été mise en compte dans l’organisation des sessions afin de “remplacer” en présentant des modèles alternatifs aux animaux et afin de “raffiner ” les expérimentations en choisissant les modèles les plus pertinents pour l’investigation des maladies neurodégénératives:

  • Modèles cellulaires;
  • Modèles invertébrés (C. Elegans, Drosophile);
  • Modèle poisson-zèbre;
  • Modèles petits mammifères (souris, rat);
  • Modèles gros mammifères;

Des sessions plus transversales s’y joindront:

  • La session d’ouverture récapitulant les grandes questions et thématiques actuelles en lien avec les maladies neurodégénératives;
  • Une session de clôture adossée à la session “modèles gros animaux”, présentant les recherches menées sur les pathologies neurodégénératives affectant des espèces sauvages;
  • Une session consacrée à l’aspect éthique et à la manière de communiquer avec le grand public sur l’utilisation de modèles animaux en recherche. En effet dans un contexte actuel où l’opinion publique est très partagée sur l’expérimentation animale et où beaucoup d’informations à charge circulent sur certains médias, il convient d’avoir conscience des enjeux à expliquer le recours aux modèles expérimentaux animaux et dérivés d’animaux dans le cadre de l’étude des maladies neurodégénératives;
  • Une conférence ouverte au grand public portant sur le thème du transfert de la recherche sur la neurodégénérescence vers la clinique (par exemple sur le développement d’un médicament).

Il est à noter que la Lille Summer School 2019 est pensée afin de rendre ses participants acteurs de leur formation : un travail personnel devra être réalisé au préalable à la participation à la Summer School par les étudiants en thèse (résumés et poster). Les étudiants en master ou les chercheurs non spécialistes des Neurosciences se verront proposé une préparation sous la forme de lecture de quelques articles de revue.

Public visé

Le public cible de le LiCEND Summer School comprend:

  • Les étudiants avec un niveau Master 2 à minima dans les domaines de la recherche médicale et de la recherche en biologie,
  • Les étudiants en école vétérinaire;
  • Les professionnels de la recherche et de la santé qui souhaiteraient une formation complémentaire,
  • Des chercheurs non spécialistes des neurosciences mais travaillant en collaboration avec des neuro-scientifiques.

Nombre maximal de participants: 60

Summer school program

Tuesday 2nd of July 2019

Afternoon sessions

  • Introduction
    Florence Pasquier, head of the Centre of Excellence in Neurodegeneration LiCEND (Memory Center, Neurology department, Lille University Hospital)

Opening session – Clinicians and researchers: what we are looking for?

  • Neurodegenerative diseases: the clinicians’ unsolved issues.
    Vincent Deramecourt (Memory Center, Neurology department, Lille University Hospital, France) LINK
  • Mutations associated with early-onset Alzheimer’s disease: clinical, statistical and functional analysis
    Anne Rovelet-Lecrux (University of Rouen Normandie, France)

BREAK

  • Can the gut be the missing piece in uncovering PD pathogenesis?
    Pascal Derkinderen (Neurology department, Nantes Hospital, France)
  • Experimental models to understand the contribution of neuroinflammation in Amyotrophic Lateral Sclerosis (ALS)
    Séverine Boillée (ICM Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière – INSERM U1127, CNRS UMR-7225; Sorbonne University, France) LINK

Wednesday 3rd of July 2019

Morning sessions

Flash-talks

  • 5 flash talks

How to study neurodegenerative pathologies in a dish?

This session will focuse on Innovative cell models to replace live animals to study neurodegenerative diseases.  

  • Parkinson’s in a dish: Using stem cell-derived neurons to study molecular mechanisms and target discovery
    Richard Wade-Martins (Oxford Parkinson’s Disease Centre, Department of Physiology, Anatomy and Genetics, University of Oxford, UK) LINK
  • Microfluidic neuron culture devices to study neural development and disease.
    Devrim Kilinc (INSERM U1167 – Univ Lille – Institut Pasteur de Lille, France) LINK

BREAK

  • Functional characterization of neuronal networks using microelectrode array technology.
    Sophie Halliez (Jean Pierre Aubert Research Center, Inserm, University of Lille, Lille University Hospital, France) LINK
  • New tools to study APP metabolism (High Content Screening, optogenetic).
    Julien Chapuis (INSERM U1167 – Univ Lille – Institut Pasteur de Lille, France)

LUNCH BREAK & POSTER SESSION

Afternoon sessions

Rodents still matter

The animal sessions (rodent, apes, fish, big animals) aim to allow researcher to better “refine” their experimentations, presenting the current state of knowledge and helping to choose the most adequat models and protocols to test their hypotheses.

  • Mouse models of tauopathy and their relevance to human disease
    Diane Hanger (Institute of Psychiatry, Psychology & Neuroscience, Maurice Wohl Clinical Neuroscience Institute, Department of Basic and Clinical Neuroscience, King’s College London, London, UK) LINK
  • Prion-like diseases modelisation in murine model.
    Morvane Colin (Jean Pierre Aubert Research Center, Inserm, University of Lille, Lille University Hospital, France) LINK
  • Translational behavioral assessment in rodent models
    Julie Deguil (UMR1171 – Inserm –University of Lille – Lille University Hospital, France)
  • Brain administration, stereotaxis and pharmacological development with the animal models
    David Devos (UMR1171 – Inserm –University of Lille – Lille University Hospital, France)

Thursday 4th of July 2019

Morning Sessions

Flash-talks

  • 5 flash talks

Planet of the Apes

  • Philippe Hantraye (Molecular Imaging Research Center, Institut de biologie François Jacob, CEA Paris-Saclay, France)

BREAK

  • Studying pathophysiology of Parkinson Disease in non-human primates
    Erwan Bézard (Institut des Maladies Neurodégénératives – Université de Bordeaux – CNRS UMR 5293, France)

 Session on animal research ethics

  • Transparency & Communication in Laboratory Animal Sciences – Challenges and Opportunities
    Kirk Leech (European Animal Research Association, London, UK)

LUNCH & POSTER SESSION

Afternoon sessions

Fishing for molecular mechanisms and new therapies

  • The zebrafish model to study neurodegenerative diseases
    Pierre Olivier Angrand (Université de Lille / INSERM U908 – Cell plasticity and Cancer)
  • Models for motor neuron diseases: Focus in zebrafish
    Edor Kabashi (ICM Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière, Paris, France) LINK
  • Deciphering adverse outcome pathways of neurotoxic compounds in zebrafish
    Demetrio Raldúa (Department Environmental Chemistry, IDAEA-CSIC, Barcelona, Spain)

Conference open to the general public (venue to be defined)

  •  From the lab bench  to the patient bedside: development of new drug treatments
    Régis Bordet (UMR1171 – Inserm –University of Lille – Lille University Hospital, France))

Friday 5th of July 2019

Morning sessions

Contributions from the invertebrate side

  • Elegans: a not so simple model organism
    Marie Gendrel (IBENS – CNRS UMR 8197 – INSERM U1024, Ecole Normale Supérieure – PSL, France)
  • FUSsing with worms: insights into physiological and pathological protein condensates
    Peter St George-Hyslop (Cambridge Institute for Medical Research, University of Cambridge, UK)
  • The Drosophila organism model
    Pierre Dourlen(INSERM U1167 – Univ Lille – Institut Pasteur de Lille, France)
  • Drosophila as a model system to study genetics of Tau and TDP-43 proteinopathies
    Bart Dermaut (Ghent University – Center for Medical Genetics, Ghent, Belgium)
  • An evolutionarily conserved predictor of impending death: lessons from Drosophila melanogaster
    Michael Rera (CNRS, UMR8256, Institut de Biologie Paris-Seine, Sorbonne-Université, France)

LUNCH & POSTER SESSION

Afternoon sessions

Animal farm. A fairy Story

  • Prion in blood and its detection
    Olivier Andreoletti (UMR1225 INRA-ENVT, Toulouse, France)

Closing session – Into the wild

  • Chronic Wasting Disease in cervids
    Sylvie Benestad (Norwegian Veterinary Institute, Oslo and Trondheim, Norway)

Frais de participation

Candidature avant le 30/04/2019:

  • Étudiants, Chercheurs académiques, Professionnels de santé, Chercheurs-Vétérinaires, Ingénieurs de recherche: 200 € HT
  • Industriels, chercheurs du secteur privé: 500 € HT

Candidature après le 30/04/2019:

  • Étudiants, Chercheurs académiques, Professionnels de santé, Chercheurs-Vétérinaires: 300 € HT
  • Industriels, chercheurs du secteur privé: 600 € HT

Les frais de participations incluent les pauses cafés durant la Summer School et les pauses déjeuner le 03, 04 et 05/07/2019.

Candidature

Les personnes souhaitant participer à la Summer School, doivent remplir le formulaire de candidature et soumettre un CV et une lettre de motivation. Une fois, la candidature validée par le comité pédagogique, les participants pourront s’inscrire administrativement.

La date limite de candidature est le 23/06/2019.
L’inscription administrative devra être complétée avant le 30/06/2019.

Il est à noter que les frais d’inscription seront plus élevés après le 30/04/2019.

Le nombre de place est limité à 60 participants. Les premiers inscrits seront les premiers servis.

Travail à fournir et crédit de formation universitaire ou continue

Une  préparation sera proposée aux participants : articles à lire au préalable pour les étudiants Master 1, Master 2, et les chercheurs et étudiants non biologistes.

Un abstract et un poster seront demandés aux étudiants en thèse. Les étudiants sélectionnés sur la qualité de leur abstract pourront présenter leur poster  lors d’une scéance flashtalk. Les chercheurs peuvent également soumettre un poster et un abstract s’ils le souhaitent.

Pour les étudiants en thèse de l’École doctorale Biologie-Santé de Lille,  la Summer School comptera pour  10 crédits de formation auquel s’ajouteront 2 crédits s’ils sont sélectionnés pour les flashtalks.

Pour les professionnels de recherche, la Summer School comptera également  l’équivalent de 12 heures pour la formation continue à l’expérimentation animale.

Lieu de la LiCEND Summer School

La LiCEND Summer School se tiendra à la :

Faculté de Médecine de Lille – “Pôle Formation”
2 Avenue Eugène Avinée, 59120 Loos, France

Vous pourrez l’atteindre en 5-10 minutes de marche depuis la station terminus “CHU- EURASANTE” sur la ligne 1 du métro de Lille.

Venir à Lille:

Équipe pédagogique et de coordination

  • Dr Sophie Halliez, Université de Lille, équipe Alzheimer & Tauopathies, JPArc – UMR-S-1172, coordinatrice pédagogique;
  • Pr Kathy Dujardin, Neuropsychologue-CHU Lille, responsable “Enseignement” du LiCEND et du FHU VasCog;
  • Dr Maximilien Vanleene, chef de projet LiCEND – FHU VasCog;
  • Charlotte Caillot, Chargée de projets LiCEND – FHU VasCog.

Formulaire de contact